"Mutantes", un dvd de Virginie Despentes autour du féminisme porno punk

Mutantes de Despentes
hors-circuits - dvd mutantes féminisme porno punk - virginie despentes

Ce billet sera court, car  la présentation du DVD de Virginie Despentes sur le site d'Hors-circuits (sur lequel il peut aussi être commandé) n'est pas faite par de jeunes publicitaires sortis d'une école de marketing, mais par une connaisseuse, en la personne de Stéphanie Heuzé (à qui l'on doit Changer le corps, La Musardine, 2000).

Il suffit donc de mentionner l'intérêt d'un tel document pour la compréhension du post-porn feminism (du féminisme post-pornographie en français) et plus largement pour interroger la place de la pornographie dans le débat féministe contemporain français.
Apocalypse bébé
Prix Renaudot 2010
En effet, Virginie Despentes ne se contente pas d'interviewer Catherine Breillat ou Coralie Trinh Thi, ce qui en soit constitue déjà un gage de qualité dans la distribution et  la finesse du propos. (Coralie Trinh Thi ici chez Ardisson, il y a mieux sans doute comme vidéo, mais elle est avec Virginie Despentes, il y a dix ans, déjà 10 ans... pour la sortie du film Baise moi).  Virginie Despentes invite aussi dans son dvd des figures historiques comme Annie Sprinkle (dont le Post Porn Feminist n'est toujous pas traduit en français), Lydia Lunch (dont l'ouvrage Will work for drugs a été traduit par Virginie Despentes et Wendy Delorme aux Editions du Diable Vauvert sous le titre Déséquilibres synthétique), Del Lagrace Volcano ou encore Beatriz Preciado...
La distribution n'est pas exhaustive, mais elle expose, à travers une vingtaine d'entretiens la place du sexe dans le travail de création, dans les revendications identitaires, dans l'activisme politique... La parole des actrices, créatrices, activistes est ici livrée sans filtre, sans jugement de valeur, ce qui permet d'accéder à leur démarche, ce qui est suffisamment rare.
Par ce dvd, Virginie Despentes atteste qu'elle sait faire autre chose qu'écrire. Elle illustre également que la description de certaines scènes situées à Barcelone dans son dernier roman Apocalypse bébé (qui vient d'obtenir le prix Renaudot 2010), relèvent d'une compréhension très fine du social, d'une connaissance "de terrain" quasiment anthropologique, là où certains critiques (?) ne voient qu'une provocation facile.

un extrait de Mutantes avec Annie Sprinkle

Commentaires

  1. Je ne partage pas ton enthousiasme sur Virginie Despentes c'est le moins que l'on puisse dire. Et qui plus est, leur abord me semble désormais terriblement daté. La pornographie est depuis 10 ans sur d'autres rails, beaucoup plus extrêmes et taxinomiques qu'auparavant. Ramener le corps à un enjeu politique me paraît escamoter l'essentiel, c'est à dire que le corps est lui même politique.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Johnny est mort, son corps devient patrimoine de la masculinité

Johnny Hallyday déclin d'un corps du rock

ECRIT1 CAPEPS Education du corps à l'école

Une semaine de maître de conférences

Body Suspensions : Le corps éprouvé

S'aimer tatouée. Femmes, tatouages, cancer, photos, témoignages,etc

Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2015

le corps en paix d'Amy Winehouse.

du clitoris comme objet de recherche et du plaisir des femmes comme question sociale