jeudi 13 janvier 2011

Surveiller et jouir - le Genre et le Sexe selon Gayle Rubin en français

Gayle S. Rubin
Surveiller et jouir
Anthropologie politique du sexe
Dans Le Monde du 13/01/2011, Eric Fassin signe une note de lecture de la traduction de Surveiller et jouir. Anthropologie politique du sexe, de Gayle S. Rubin, édité par EPEL dans la collection des Grands Classiques de l'Erotologie Moderne. Il y a près de dix ans, cette même collection avait déjà publié Gayle S. Rubin en diaolgue avec Judith Butler sous le titre de Marché au sexe (2001). Ce premier recueil livrait également une traduction française de son article "Thinking sex" publié initialement en 1984: "Penser le sexe: pour une théorie radicale de la politique de la sexualité".

Les textes présents dans cet ouvrage viennent donc compléter une première initiative dont l'intérêt résidait dans la rencontre Rubin-Butler. Ceux de Surveiller et jouir ont été rassemblés par Rostom Mesli (qui a assuré une partie de la traduction et a conçu l'ouvrage). Ont également contribué à la traduction des textes présentés: Nicole Claude-Mathieu, Flora Bolter et Christophe Broqua.
Avec cette livraison, les éditions EPEL continuent leur travail de mise à disposition, en français, de textes classiques, connus des initiés, mais jusqu'alors accessibles uniquement en anglais. Elles poursuivent également la constitution d'un corpus qui articule la question du genre à celle du sexe, entendu comme pratique sociale dont la finalité est le plaisir de la chair.
Les textes proposés situent en effet la sexualité comme une organisation sociale qui génère de l'ordre et contribue à la classification et à la hiérarchisation des individus. Avant ce Surveiller et jouir, EPEL a, par exemple, édité L'invention de l'hétérosexualité, de Jonathan Ned Katz, Saint Foucault, de David Halperin, mais aussi Le mouvement transgenre. Changer de sexe, de Pat Califia ou encore La performance sado-masochiste. Entre corps et chair de Lynda Hart.
Avec l'arrivée de cette traduction de Gayle S. Rubin, EPEL continue son travail de diffusion de textes qui intègrent la question du genre à partir de la sexualité, de la prostitution, de la pornographie et qui, pour le dire autrement, alimentent la pensée queer en interrogeant des pratiques politiques, artistiques, mais aussi quotidiennes. Tous ces textes interrogent la manière dont la sexualité contribue à la mise en oeuvre d'un ordre social tout en illustrant la force qu'elle contient pour bousculer cet ordre.

Sommaire de Surveiller et jouir:
"Préface. Notre amie Gayle Rubin" de David M. Halperin et Rostom Mesli
"Le Marché aux femmes", traduction de Nicole-Claude Mathieu;
"Le Péril cuir", traduction de Rostom Mesli;
"Penser le sexe", traduction de Flora Bolter;
"Les Catacombes", traduction de Rostom Mesli;
"La nostalgie, c'est l'arme du faible", interview de Gayle Rubin par Rostom Mesli;
"Elégie pour la Vallée des rois", traduction de Rostom Mesli;
" Étudier les subcultures sexuelles", traduction de Christophe Broqua.
Et un article de 1993 sur les polémiques anti-porno dans le mouvement féministe américain.


L'intégralité de "Notre amie Gayle Rubin" de David M. Halperin et Rostom Mesli est accessible ici

Une fiche de lecture de Surveiller et jouir dans le menu "lectures" de liens socio:
L'anthropologie queer de Gayle Rubin par Florian Voros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire