Articles

Affichage des articles du mars, 2016

Surveiller et frémir

Image
Les attentats de Bruxelles, après ceux de Paris, de Londres, de Madrid ne cessent de pousser nos sociétés vers le désir sinon l'attente  de la surveillance totale.
Chaque attentat qui se passe sur le sol européen ou américain rappelle la vulnérabilité de tous, la fragilité de chacun devant les frappes d'hommes armés et déterminés à tuer, là où personne n'est en mesure de se défendre. Il ne s'agit plus d'informations exotiques venues de pays en guerre.
Attaquer des écoles, des universités, des centres commerciaux, des théâtres, poser des bombes sur des marchés, dans les métros ou dans les bus, mitrailler les terrasses des cafés, est une tactique certes lâche mais aisément importable et Ô combien efficace.
Devant l'exposition à ce risque insaisissable les autorités préconisent une surveillance généralisée. Face aux salauds en armes, les populations n'ont pas d'autre alternative que de la réclamer ou de se terrer.

Pourtant, les caméras de surveillance, le…

De la vulnérabilité des femmes en temps de guerre

Image
Le viol dit « de guerre », n’est pas une nouveauté.

De nombreux travaux d’histoire ont rendu compte de la manière dont les soldats « se servaient », une fois un territoire conquis: la prise forcée des femmes après celle de la ville. Les crimes de guerre japonais comme les viols américains durant la Seconde Guerre mondiale sont désormais bien documentés.
Plus près de nous, les viols systématiques durant la guerre des Balkans, en République Démocratique du Congo et dans quasiment tous les conflits contemporains donnent lieu à des recueils de faits circonstanciés opérés le plus souvent pas des ONG.

Il n’est donc pas nouveau de parler de ces viols de guerre dans la presse .

La couverture du Time du 21 mars 2016 fait pourtant polémique malgré sa volonté de dénoncer ces violences ordinaires faites aux femmes.
Elle présente, de profil, le ventre proéminent d’une jeune femme de 18 ans, Ayak, enceinte de neuf mois suite à des viols multiples réalisés par des soldats qui l’ont également contamin…